Logo square - BK Systèmes

Méthode LIFO, FIFO, FEFO : Laquelle utiliser en gestion des stocks ?

La gestion des stocks est un élément clé de la performance logistique d’une entreprise. Elle consiste à optimiser le niveau et la rotation des stocks de produits, en tenant compte des besoins des clients, des contraintes de production, des coûts de stockage et des risques de péremption ou d’obsolescence.

Il existe différentes méthodes de gestion des stocks, qui se basent sur des principes de valorisation et de sortie des produits. Parmi les plus connues, on trouve la méthode LIFO (Last In First Out), la méthode FIFO (First In First Out) appelée aussi la méthode PEPS en français (Premier Entré Premier Sorti) et la méthode FEFO (First Expired First Out) ou encore la méthode DDM

Le choix de la méthode la plus adaptée dépend de la nature des produits, du secteur d’activité, de la stratégie commerciale et des objectifs de l’entreprise.

BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock logistique entrepôt supply chain

Méthode LIFO, FIFO, FEFO : Quels avantages en logistique ?

Ces trois méthodes de gestion des stocks se différencient par l’ordre de sortie des produits du stock. La méthode LIFO (Last In First Out) consiste à sortir en premier les produits qui sont entrés en dernier dans le stock. C’est le principe du “dernier arrivé, premier sorti” alors que la méthode FIFO (First In First Out) consiste à sortir en premier les produits qui sont entrés en premier dans le stock “premier arrivé, premier sorti”. La méthode FEFO (Fisrt Expired Frist Out) quant à elle consiste à sortir en priorité les produits dont la date d'expiration est la plus proche. 

Ces méthodes ont des avantages en logistique, car elles permettent de :

  • Gérer les flux logistiques de manière rationnelle et organisée
  • Suivre la traçabilité des produits et respecter les normes de qualité et de sécurité
  • Adapter la valorisation des stocks aux variations des prix du marché
  • Optimiser les coûts de stockage et de gestion des stocks
  • Réduire les risques de rupture de stock ou de surstockage

Importance de la méthode de gestion des stocks

La méthode de gestion des stocks a une influence directe sur la rentabilité et la compétitivité d’une entreprise. Elle va déterminer les éléments suivants :

  • Le niveau de stock optimal, c’est-à-dire la quantité de produits à stocker pour répondre à la demande sans engendrer de coûts inutiles
  • Le coût de stockage, c’est-à-dire le coût lié à l’immobilisation des produits, à l’espace de stockage, à la manutention, à la maintenance, à l’assurance, etc.
  • Le coût d’achat, c’est-à-dire le coût lié à l’acquisition des produits auprès des fournisseurs, qui peut varier en fonction du prix du marché, des conditions de paiement, des remises, etc.
  • Le coût de revient, c’est-à-dire le coût total de production et de distribution des produits, qui va déterminer la marge et le prix de vente
  • La qualité des produits, c’est-à-dire le respect des normes de qualité et de sécurité, la fraîcheur, la durée de vie, l’aspect, etc.
  • La satisfaction des clients, c’est-à-dire la capacité à répondre aux besoins et aux attentes des clients, à respecter les délais de livraison, à éviter les erreurs, les retours, les réclamations, etc.


 
BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock logistique entrepôt supply chain

Définition de la méthode LIFO

La méthode LIFO (Last In First Out) est une méthode de gestion des stocks qui consiste à sortir en premier les produits qui sont entrés en dernier dans le stock. C’est le principe du “dernier arrivé, premier sorti”. Cela implique que les produits qui restent en stock sont ceux qui ont été achetés les premiers. La valeur du stock est donc calculée sur la base du coût d’achat des produits les plus anciens. La méthode LIFO est utilisée principalement dans les secteurs où les produits sont peu périssables, peu sensibles aux modes ou aux évolutions technologiques, et où les prix ont tendance à augmenter (comme pour le secteur des vins et spiritueux par exemple).

Avantages de la méthode LIFO

  • Rentabilité : la méthode LIFO permet de réduire le coût d’achat et le coût de revient des produits, en utilisant les produits les plus récents, qui ont été achetés au prix le plus élevé. Elle permet également de réduire le bénéfice imposable, en augmentant les charges d’achat et en diminuant la valeur du stock.
  • Simplicité : la méthode LIFO est facile à mettre en œuvre, car elle ne nécessite pas de suivre l’ordre chronologique d’entrée des produits dans le stock. Elle peut être appliquée de manière globale, sans distinction entre les différents lots ou références de produits.
  • Gain de place : comme les derniers articles sont sortis en premier, le stockage peut être organisé de manière extrêmement simple en positionnant les nouvelles marchandises devant les anciennes. Les racks et rayonnages sont donc chargés et déchargés par une seule entrée. Il n'est donc pas nécessaire d'avoir plusieurs allées de circulation au sein de l'entrepôt ce qui permet un gain de place considérable pour le stockage des marchandises.

Inconvénients de la méthode LIFO

  • Qualité : la méthode LIFO peut entraîner une dégradation de la qualité des produits, en laissant les produits les plus anciens en stock, qui peuvent se détériorer, se démoder ou devenir obsolètes. Elle peut également nuire à la traçabilité des produits, en rendant difficile l’identification de l’origine, de la date ou du fournisseur des produits.
  • Conformité : la méthode LIFO n’est pas autorisée par les normes comptables internationales (IFRS) ni par les normes comptables françaises (PCG). Elle peut donc poser des problèmes de comparabilité et de transparence des comptes. Elle peut également être remise en cause par l’administration fiscale, qui peut considérer qu’elle ne reflète pas la réalité économique de l’entreprise.

Quand utiliser la méthode LIFO ?

La méthode LIFO peut être utilisée lorsque les produits sont peu périssables, peu sensibles aux modes ou aux évolutions technologiques, et ont une longue durée de vie. Elle repose sur le principe que les derniers articles entrés en stock sont les premiers à être vendus ou consommés. 

Cela permet de prendre en compte l'évolution des prix du marché et de refléter le coût de production le plus récent. La méthode LIFO est souvent appliquée quand l'entreprise souhaite réduire son bénéfice imposable, en augmentant ses charges d’achat et en diminuant la valeur de son stock. 

Cependant, il faut rappeler que la méthode LIFO est interdite en France pour la comptabilité officielle car elle peut entraîner une distorsion de la rentabilité et des états financiers d’une entreprise, ainsi qu’une sous-estimation des bénéfices. 


BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock logistique entrepôt supply chain

Définition de la méthode FIFO 

La méthode FIFO (First In First Out) ou PEPS (Premier Entré Premier Sorti) est une méthode de gestion des stocks qui consiste à sortir en premier les produits qui sont entrés en premier dans le stock. C’est le principe du “premier arrivé, premier sorti”. Cela implique que les produits qui restent en stock sont ceux qui ont été achetés le plus récemment et donc de limiter les stocks dormants. La valeur du stock est donc calculée sur la base du coût d’achat des produits les plus récents. La méthode FIFO est utilisée principalement dans les secteurs où les produits sont périssables (comme dans le secteur de l'alimentaire ou de la cosmétique par exemple), sensibles aux modes ou aux évolutions technologiques (comme dans l'automobile pour les pièces détachées par exemple), et où les prix ont tendance à baisser.

Avantages de la méthode FIFO 

  • Qualité : la méthode FIFO permet de garantir la qualité des produits, en utilisant les produits les plus anciens, qui ont été achetés au prix le plus bas. Elle permet également de respecter les normes de qualité et de sécurité, la fraîcheur, la durée de vie, l’aspect, etc.
  • Conformité : la méthode FIFO est conforme aux normes comptables internationales (IFRS) et aux normes comptables françaises (PCG). Elle permet donc de présenter des comptes fiables et transparents. Elle est également acceptée par l’administration fiscale, qui considère qu’elle reflète la réalité économique de l’entreprise.

Inconvénients de la méthode FIFO 

  • Rentabilité : la méthode FIFO peut entraîner une diminution du coût d’achat et du coût de revient des produits, en utilisant les produits les plus anciens, qui ont été achetés au prix le plus bas. Elle peut également augmenter le bénéfice imposable, en diminuant les charges d’achat et en augmentant la valeur du stock.
  • Complexité : la méthode FIFO est plus complexe à mettre en œuvre, car elle nécessite de suivre l’ordre chronologique d’entrée des produits dans le stock. Elle peut nécessiter de distinguer les différents lots ou références de produits, et de les ranger selon leur date d’entrée.

Quand utiliser la méthode FIFO ?

La méthode FIFO peut être utilisée lorsqu'il faut respecter la DLC (Date Limite de Consommation) ou la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) des produits périssables, en évitant qu’ils ne restent trop longtemps en stock et qu’ils ne se détériorent. Cette méthode implique d'avoir un double accès aux produits (l'un pour faire rentrer du stock et l'autre pour le faire sortir), comme c'est notamment le cas dans les supermarchés et les grandes surfaces.

Elle permet également de répondre aux attentes des clients qui recherchent des produits frais, de qualité et à la mode. Par exemple, dans le secteur agroalimentaire, la méthode FIFO (ou PEPS) est obligatoire pour respecter la réglementation sanitaire. Dans le secteur du textile, la méthode FIFO (ou PEPS) est recommandée pour suivre les tendances et les saisons. 




BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock logistique entrepôt supply chain

Définition de la méthode FEFO

La méthode FEFO (First Expired, First Out) est une stratégie de gestion des stocks qui priorise la sortie des produits en fonction de leur date de péremption ou de leur durée de vie restante. Cette approche est particulièrement pertinente dans les industries où les produits ont une durée de conservation limitée, comme l’alimentation, la pharmacie et les cosmétiques.

Avantages de la méthode FEFO

  • Réduction du gaspillage : En utilisant les produits les plus anciens en premier, la méthode FEFO minimise le risque de devoir jeter des produits périmés.
  • Amélioration de la qualité : Les clients reçoivent des produits avec une durée de vie maximale, ce qui améliore leur satisfaction et leur fidélité.
  • Conformité réglementaire : Dans de nombreux secteurs, il existe des réglementations strictes concernant la gestion des produits périssables. La méthode FEFO aide à respecter ces normes.

Inconvénients de la méthode FEFO

  • Complexité logistique : La mise en œuvre de la méthode FEFO peut nécessiter des systèmes de suivi avancés pour contrôler les dates d’expiration des produits. 
  • Coûts supplémentaires : Les technologies de suivi et les processus de gestion peuvent entraîner des coûts opérationnels plus élevés.

Quand utiliser la méthode FEFO ?

La méthode FEFO est idéale pour les entreprises qui gèrent des produits avec des dates de péremption, où la fraîcheur et la qualité sont essentielles pour la satisfaction du client. Elle est moins adaptée pour les produits non périssables où d’autres méthodes, comme FIFO (First In, First Out) ou LIFO (Last In, First Out), pourraient être plus efficaces. 


    Quels outils utiliser pour la gestion des stocks ?

    Pour mettre en œuvre efficacement une méthode de gestion des stocks, il est indispensable de disposer d’outils adaptés comme le WMS (Warehouse Management System) ou l'APS (Advanced Planning System), qui vous permettent de :

    • Suivre en temps réel le niveau et la valeur de vos stocks
    • Gérer les entrées et les sorties de vos produits
    • Optimiser le rangement et la rotation de vos produits
    • Planifier vos approvisionnements et vos commandes
    • Analyser vos performances et vos coûts

    Parmi les outils les plus utilisés pour la gestion des stocks, on trouve :

    • Le logiciel WMS (Warehouse Management System) : il s’agit d’un logiciel qui permet de gérer l’ensemble des opérations liées à la gestion des stocks dans un entrepôt. Il permet de contrôler les réceptions, les expéditions, les inventaires, les mouvements internes, le rangement, la préparation des commandes, etc. Il permet également de gérer les ressources humaines et matérielles, ainsi que les règles de sécurité et de qualité. Le logiciel WMS est connecté aux systèmes d’information de l’entreprise, tels que l’ERP, le CRM, le TMS, etc. Il permet ainsi d’optimiser les flux logistiques et de réduire les coûts de stockage.
    • Le logiciel APS (Advanced Planning System) : il s’agit d’un logiciel qui permet de planifier et d’optimiser les flux logistiques, en tenant compte des contraintes de production, de distribution, de transport, de demande, etc. Il permet de définir les besoins en approvisionnement, les niveaux de stock, les délais de livraison, les coûts logistiques, etc. Il permet également de simuler différents scénarios et de prendre des décisions stratégiques. Le logiciel APS est connecté aux systèmes d’information de l’entreprise, tels que l’ERP, le CRM, le WMS, etc. Il permet ainsi d’améliorer le service client et la rentabilité de l’entreprise.


    LIFO, FIFO et FEFO: Quelle méthode choisir ?

    Comme nous l’avons vu, la méthode LIFO et la méthode FIFO ou FEFO sont des méthodes de gestion des stocks qui présentent des avantages et des inconvénients selon le contexte. 

    Le choix de la méthode la plus adaptée dépend de plusieurs facteurs, tels que :

    • La nature des produits : il faut tenir compte de la durée de vie, de la périssabilité, de la sensibilité aux modes ou aux évolutions technologiques, de la qualité, etc. des produits. En général, la méthode FIFO est plus adaptée aux produits périssables, sensibles ou de qualité, tandis que la méthode LIFO est plus adaptée aux produits peu périssables, peu sensibles ou de faible qualité.
    • Le secteur d’activité : il faut tenir compte des spécificités du secteur d’activité, telles que les normes de qualité, de sécurité, de traçabilité, de conformité, etc. qui peuvent imposer l’utilisation d’une méthode plutôt qu’une autre. Par exemple, dans le secteur agroalimentaire, la méthode FEFO est obligatoire pour respecter la DLC (Date Limite de Consommation) des produits. Dans le secteur pharmaceutique, la méthode FIFO est recommandée pour respecter la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) des produits.
    • La stratégie commerciale : il faut tenir compte des objectifs et de la politique commerciale de l’entreprise, tels que le positionnement, la concurrence, la fidélisation, la satisfaction, etc. qui peuvent influencer le choix de la méthode. Par exemple, si l’entreprise souhaite se différencier par la qualité de ses produits, elle peut opter pour la méthode FIFO, qui garantit la fraîcheur et l’aspect des produits. Si l’entreprise souhaite se différencier par le prix de ses produits, elle peut opter pour la méthode LIFO, qui permet de réduire le coût d’achat et le coût de revient des produits.
    • La situation économique : il faut tenir compte de l’évolution du marché, des prix, de la demande, de l’offre, etc. qui peuvent avoir un impact sur la méthode. Par exemple, si les prix des produits ont tendance à augmenter, la méthode LIFO peut être plus avantageuse, car elle permet de réduire le coût d’achat et le coût de revient des produits. Si les prix des produits ont tendance à baisser, la méthode FIFO peut être plus avantageuse, car elle permet de valoriser le stock au prix du marché.

    S’inscrire à la newsletter de BK Systèmes