Logo square - BK Systèmes

Coût de stockage : Comment le calculer et l’optimiser ?

Qu’est-ce que le coût de stockage ?

Le coût de stockage est une composante essentielle de la gestion logistique d’une entreprise. Il représente l’ensemble des dépenses nécessaires pour stocker des marchandises, incluant non seulement le prix de l’espace d’entrepôt requis mais aussi les coûts associés à la manutention, à la sécurité, et à la gestion des données des stocks. Comprendre et contrôler les coûts de stockage est vital pour maintenir une marge bénéficiaire saine et offrir un service client de qualité.

BK Systèmes WMS APS logiciel gestion logistique supply chain entrepôt


Comment calculer le coût de stockage ?

Pour calculer le coût de stockage, il est important de considérer tous les facteurs qui y contribuent.
La formule suivante offre un cadre pour estimer ces coûts :

Coût de stockage = (Charges fixes + Charges variables) × Taux de rotation des stocks

Les charges fixes comprennent le loyer ou l’achat de l’espace d’entrepôt, tandis que les charges variables incluent les coûts énergétiques, les salaires du personnel, et les frais de maintenance des équipements.

BK Systèmes WMS APS logiciel gestion logistique supply chain entrepôt

Les coûts de stockages à prendre en compte

Charges de l’infrastructure logistique

Les charges de l’infrastructure logistique sont souvent les plus lourdes. Elles incluent le coût de l’espace de stockage lui-même, qu’il s’agisse d’un entrepôt loué ou possédé par l’entreprise, ainsi que les frais de fonctionnement tels que l’électricité, le chauffage, et la sécurité. Ces coûts sont inévitables mais peuvent être optimisés par une utilisation efficace de l’espace et une bonne planification.

Coûts des machines et logiciels utilisés

Les machines et les logiciels de gestion de stock, et en particulier les systèmes de gestion d’entrepôt (WMS pour Warehouse Management System), constituent un pilier central de la logistique. Ces systèmes informatiques sont conçus pour coordonner l’ensemble des opérations d’un entrepôt, de la réception des marchandises à leur expédition, en passant par le stockage, la préparation des commandes, et l’inventaire. Ils sont intégrés au sein d'une infrastructure numérique qui peut être en lien avec d'autres systèmes d'information ou encore des machines de l'entrepôt (convoyeur, robots d'entrepôt...). L’investissement initial dans un WMS peut être conséquent, car il inclut non seulement le coût du logiciel lui-même mais aussi les frais de personnalisation, la formation des utilisateurs et la migration des données depuis d’anciens systèmes. A cela s'ajoute les frais de maintenance, de mises à jour logicielles ou de support technique. Ces coûts récurrents sont essentiels pour maintenir l’efficacité opérationnelle et la sécurité des données.

Malgré ces coûts, l’adoption d’un WMS offre de nombreux avantages. Il permet une gestion plus précise et plus rapide des stocks, réduit les erreurs de manutention, et optimise l’utilisation de l’espace d’entrepôt. En outre, il fournit des données en temps réel qui facilitent la prise de décision et l’analyse des performances logistiques. Le retour sur investissement d’un WMS se mesure à travers l’amélioration de la productivité, la réduction des coûts de main-d’œuvre, et la diminution des erreurs et des retours de marchandises. En fin de compte, un WMS bien choisi et correctement implémenté peut devenir un atout stratégique pour l’entreprise, contribuant à une gestion des coûts de stockage plus efficace et à une meilleure satisfaction client.


Charges salariales de l’équipe logistique

L’équipe logistique est au cœur de la gestion des stocks. Les charges salariales incluent non seulement les salaires mais aussi les avantages sociaux, les formations continues, et parfois les heures supplémentaires nécessaires pendant les périodes de forte activité. Investir dans la formation de cette équipe peut réduire les erreurs et augmenter l’efficacité, contribuant ainsi à la réduction des coûts globaux.

Coûts de possessions des stocks

Les coûts de possession des stocks reflètent le capital immobilisé dans les stocks eux-mêmes. Ils incluent les coûts d’achat des marchandises, les taxes, les assurances, et les coûts d’opportunité liés au capital non investi ailleurs. Une gestion efficace des stocks permet de minimiser ces coûts en évitant le surstockage et en optimisant le taux de rotation des stocks.

Coûts de rupture des stocks

Les coûts de rupture des stocks sont parmi les plus dommageables pour une entreprise. Ils surviennent lorsque la demande ne peut être satisfaite en raison d’un manque de disponibilité des produits. Ces coûts se traduisent par des ventes perdues, une détérioration de la relation client, et parfois des pénalités contractuelles. Une prévision précise de la demande et une gestion proactive des stocks sont essentielles pour les éviter.




Comment réduire ses coûts de stockage ?

Réduire les coûts de stockage nécessite une approche stratégique. Cela peut inclure l’adoption de méthodes de gestion des stocks, l’investissement dans des solutions logistiques automatisées, l’optimisation de l’espace d’entrepôt, et la négociation de meilleurs tarifs avec les fournisseurs. De plus, une analyse régulière des données de stock peut révéler des opportunités d’amélioration continue.

La réduction des coûts de stockage est essentielle pour maintenir la rentabilité. L’utilisation de systèmes de gestion d’entrepôt (WMS) et de systèmes avancés de planification (APS) est une stratégie efficace pour y parvenir :

  • Les WMS, comme Speed WMS, offrent une solution complète pour optimiser les processus d’entrepôt. Ils permettent une gestion précise des emplacements de stockage, une amélioration de la traçabilité des produits, et une accélération des opérations de réception et d’expédition. En réduisant les erreurs de stockage et en améliorant l’efficacité des employés, les WMS contribuent directement à la diminution des coûts opérationnels.
  • Les APS, tels que Foxy APS, permettent de planifier et d’optimiser les ressources. Ils analysent les données historiques et prévoient la demande future, permettant ainsi une gestion plus fine des niveaux de stock. En évitant le surstockage et les ruptures de stock, les APS aident à équilibrer les coûts de possession et les risques associés à l’insuffisance des stocks.


S’inscrire à la newsletter de BK Systèmes