Logo square - BK Systèmes

Stock de sécurité : Comment bien le gérer ?

Le stock de sécurité est un élément essentiel de la performance logistique. Il permet de réduire les risques de rupture de stock, qui peuvent entraîner des pertes de ventes, des mécontentements des clients, des pénalités contractuelles, ou encore des perturbations dans la chaîne logistique. Le stock de sécurité contribue ainsi à améliorer le niveau de service et le taux de satisfaction des commandes des clients. 

Définition du stock de sécurité

Le stock de sécurité, aussi appelé stock tampon ou stock de précaution, est la partie du stock qui permet de couvrir les écarts entre la demande prévue et la demande réelle, et entre le délai d’approvisionnement prévu et le délai d’approvisionnement réel. Le stock de sécurité est donc une marge de sécurité qui permet de faire face aux aléas de la demande et de l’approvisionnement.

Le stock de sécurité se distingue du stock moyen, qui est la quantité moyenne de produits en stock sur une période donnée, et du stock minimum, qui est la quantité minimale de produits en stock en dessous de laquelle on déclenche une commande de réapprovisionnement.

Le stock de sécurité se calcule généralement à partir de la demande moyenne, de l’écart-type de la demande, du délai d’approvisionnement moyen, de l’écart-type du délai d’approvisionnement, et du niveau de service souhaité.

BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock supply chain entrepôt


Importance du stock de sécurité dans la chaîne logistique

L’importance du stock de sécurité dans la chaîne logistique est indéniable. Il s’agit d’un levier stratégique pour la compétitivité des entreprises. Le stock de sécurité permet de garantir la continuité de la production et de la distribution, en évitant les ruptures de stock et les arrêts de ligne. Il permet aussi de répondre aux fluctuations de la demande, en absorbant les pics et les creux de consommation. Il permet encore de fidéliser les clients, en leur offrant un service rapide et fiable. Il permet enfin de réduire les coûts de transport, en évitant les commandes urgentes et les livraisons partielles. Il permet surtout d’améliorer la rentabilité, en optimisant le taux de rotation des stocks et le retour sur investissement. 




Calcul du stock de sécurité

Le calcul du stock de sécurité dépend de plusieurs paramètres, tels que :

  • La demande moyenne, qui est la quantité moyenne de produits demandés par les clients sur une période donnée.
  • L’écart-type de la demande, qui est la mesure de la dispersion de la demande autour de la moyenne. Plus l’écart-type est élevé, plus la demande est variable et imprévisible.
  • Le délai d’approvisionnement moyen, qui est le temps moyen nécessaire pour recevoir les produits commandés auprès des fournisseurs.
  • L’écart-type du délai d’approvisionnement, qui est la mesure de la dispersion du délai d’approvisionnement autour de la moyenne. Plus l’écart-type est élevé, plus le délai d’approvisionnement est variable et imprévisible.
  • Le niveau de service, qui est le taux de satisfaction des commandes des clients. Plus le niveau de service est élevé, plus le stock de sécurité doit être important.
BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock supply chain entrepôt

Facteurs à prendre en compte dans le calcul du stock de sécurité

Le calcul du stock de sécurité dépend de nombreux facteurs, qui peuvent varier selon les produits, les marchés, les fournisseurs, et les périodes :

  • La fiabilité des données : il faut disposer de données historiques fiables et à jour sur la demande et le délai d’approvisionnement, pour pouvoir calculer les moyennes et les écarts-types. Il faut aussi vérifier que les données sont représentatives de la situation actuelle et future, et qu’elles ne sont pas biaisées par des événements exceptionnels ou des erreurs de mesure.
  • La saisonnalité de la demande : il faut tenir compte des variations cycliques de la demande, qui peuvent être liées à des facteurs climatiques, calendaires, ou promotionnels. Il faut adapter le stock de sécurité en fonction des périodes de forte ou de faible demande, en utilisant des méthodes de prévision adaptées.
  • La criticité des produits : il faut tenir compte du degré d’importance des produits pour la satisfaction des clients et la rentabilité de l’entreprise. Il faut privilégier les produits à forte valeur ajoutée, à forte demande, ou à forte pénurie, et réduire le stock de sécurité des produits à faible valeur ajoutée, à faible demande, ou à forte disponibilité.
  • La stratégie de l’entreprise : il faut aligner le stock de sécurité avec les objectifs et les priorités de l’entreprise, en termes de qualité, de coût, de délai, et de service. Il faut aussi tenir compte des contraintes et des opportunités du marché, de la concurrence et des fournisseurs.

Exemples de calcul du stock de sécurité

Voici deux exemples de formules pour calculer le stock de sécurité, selon la demande, le délai d’approvisionnement, et le niveau de service.
La première formule s’applique quand le délai d'approvisionnement est constant, et la deuxième quand il est variable.

Calcul du stock de sécurité selon un délai d'approvisionnement constant : 

Stock de sécurité = Ecart-type de la demande x K

Le coefficient K dépend du niveau de service souhaité. Il correspond au nombre de fois que l’on doit multiplier l’écart-type de la demande pour obtenir le stock de sécurité. Par exemple, si l’on souhaite un taux de service de 95%, le coefficient K est égal à 1,65. Si l’on souhaite un taux de service de 99%, le coefficient K est égal à 2,33.

Concrètement : Le produit A est un produit standard, qui a une demande moyenne de 100 unités par jour, un écart-type de la demande de 10 unités, un délai d’approvisionnement constant de 5 jours, et un niveau de service de 95%.
Calcul du stock de sécurité du produit A = Ecart-type de la demande x K
Soit : 10 x 1,65 = 16,5 unités (arrondi à 17 unités)

    Calcul du stock de sécurité selon un délai d'approvisionnement variable :

    Stock de sécurité = √[(Ecart-type de la demande)² + (Ecart-type du délai d’approvisionnement x Demande moyenne)²] x K

    Concrètement Le produit B est un produit innovant, qui a une demande moyenne de 50 unités par jour, un écart-type de la demande de 20 unités, un délai d’approvisionnement variable de 10 jours en moyenne, avec un écart-type de 2 jours, et un niveau de service de 99%.
    Calcul du stock de sécurité du produit B =  √[(Ecart-type de la demande)² + (Ecart-type du délai d’approvisionnement x Demande moyenne)²] x K
    Soit : √[(20)² + (2 x 50)²] x 2,33 = 237,9 unités (arrondi à 238 unités)

    BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock supply chain entrepôt



      Avantages du stock de sécurité

      • Il permet de réduire les risques de rupture de stock, qui peuvent avoir des conséquences négatives sur la satisfaction des clients, la réputation de l’entreprise, et la rentabilité de l’activité.
      • Il permet de répondre aux fluctuations de la demande, qui peuvent être dues à des facteurs internes (promotion, lancement de produit, etc.) ou externes (saison, événement, etc.).
      • Il permet de pallier les aléas de l’approvisionnement, qui peuvent être liés à des retards, des erreurs, des ruptures, ou des catastrophes chez les fournisseurs.
      • Il permet d’améliorer le niveau de service, qui est un indicateur clé de la performance logistique et un facteur de différenciation concurrentielle.

      Inconvénients du stock de sécurité

      • Il représente un coût financier, car il immobilise du capital qui pourrait être utilisé pour d’autres investissements ou activités.
      • Il représente un coût logistique, car il nécessite de l’espace de stockage, des moyens de manutention, et des opérations de gestion (inventaire, contrôle, etc.).
      • Il représente un coût de possession, car il engendre des frais de maintenance, d’assurance, et de fiscalité.
      • Il représente un risque opérationnel, car il peut être sujet à des pertes dues à l’obsolescence, au vol, à la casse, ou à la péremption des produits.


      La gestion du stock de sécurité

      La gestion du stock de sécurité est une activité stratégique, qui nécessite de définir le niveau de service souhaité, de calculer le stock de sécurité optimal, de contrôler le stock de sécurité réel, et d’ajuster le stock de sécurité en fonction des variations de la demande, du délai d’approvisionnement et du niveau de service.

      BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock supply chain entrepôt

      Techniques de gestion du stock de sécurité

      • La classification ABC, qui consiste à classer les produits en trois catégories, selon leur importance relative en termes de valeur, de demande, ou de criticité. On affecte ensuite un niveau de service différent à chaque catégorie, en privilégiant les produits A, qui sont les plus importants, et en réduisant le stock de sécurité des produits C, qui sont les moins importants.
      • La méthode du point de commande, qui consiste à définir un seuil de stock en dessous duquel on déclenche une commande de réapprovisionnement. Le point de commande se calcule en additionnant le stock de sécurité et la consommation prévue pendant le délai d’approvisionnement.
      • La méthode du réapprovisionnement périodique, qui consiste à définir une fréquence de commande fixe, et à ajuster la quantité commandée en fonction du stock disponible à chaque période. Le stock de sécurité doit être suffisant pour couvrir la demande pendant la période de réapprovisionnement.
      • La méthode du kanban, qui consiste à utiliser des signaux visuels (cartes, bacs, etc.) pour indiquer le besoin de réapprovisionnement. Le stock de sécurité est déterminé par le nombre de kanbans en circulation, qui correspond au nombre de lots de produits nécessaires pour assurer la production.


      Outils de gestion du stock de sécurité

      L’APS (Advanced Planning System) :

      C'est un logiciel de planification des approvisionnements, qui permet de prévoir la demande, l’approvisionnement, et les capacités de production. L’APS permet de simuler différents scénarios, et de déterminer le stock de sécurité optimal, en fonction des objectifs et des contraintes de l’entreprise.

      BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock supply chain entrepôt



      Le WMS (Warehouse Management System) :

      C'est un logiciel de gestion des stocks, qui permet de gérer les entrées, les sorties, et les mouvements des produits dans l’entrepôt. Le WMS permet de calculer, de contrôler, et d’ajuster le stock de sécurité, en fonction des paramètres définis par l’utilisateur. 


      BK Systèmes WMS APS logiciel gestion stock supply chain entrepôt

      S’inscrire à la newsletter de BK Systèmes